Épilepsie Info

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Épilepsie Info


Site de Partage d'Informations sur l'Épilepsie


Le 11 Février, c'est la Journée Européenne de l'Epilepsie


Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 18 le Ven 27 Déc - 16:12

Derniers sujets

» aidez moi !
par Dr_Banner Lun 8 Sep - 0:29

» 11 Février 2014: Journée Européenne de l'Epilepsie
par Dr_Banner Dim 24 Aoû - 3:31

» Epilepsie : définition, symptômes, traitements, où en est-on ?
par Dr_Banner Dim 24 Aoû - 3:29

» Unis pour la journée Européenne de l’Épilepsie par la Députée Nathalie Griesbeck (11 Février)
par Dr_Banner Dim 24 Aoû - 2:56

» Epilepsie : l'Inserm réussit à identifier différents types de crises
par Dr_Banner Dim 24 Aoû - 1:06

» Epilepsie : l'Inserm réussit à identifier différents types de crises
par Dr_Banner Dim 24 Aoû - 1:04

» Fédération pour la Recherche sur le Cerveau - Epilepsie
par Dr_Banner Dim 24 Aoû - 1:02

» Forum Vivre avec l'Epilepsie
par Dr_Banner Sam 23 Aoû - 23:11

» Comment un cerveau sain devient épileptique ?
par Dr_Banner Sam 23 Aoû - 22:11

» Conférence un éclair dans la tête à l’IRTS Lorraine : L’émission de Mirabelle TV
par Dr_Banner Sam 23 Aoû - 21:58

» Accueil Epilepsies Grand Est
par Dr_Banner Sam 23 Aoû - 21:53

» Toutes les épilepsies sont-elles opérables ?
par Dr_Banner Sam 23 Aoû - 16:17

» Les traitements de l'épilepsie ont-ils beaucoup d'effets secondaires ?
par Dr_Banner Sam 23 Aoû - 16:04

» La découverte d'un gène impliqué dans certaines formes d'épilepsies
par Dr_Banner Sam 23 Aoû - 16:01

» Allaitement et épilepsie : un bienfait pour l'enfant
par Dr_Banner Sam 23 Aoû - 15:58

» Épilepsie : des traitements impressionnants
par Dr_Banner Sam 23 Aoû - 15:56

» Les Recherches sur le site "Allô Docteurs"
par Dr_Banner Sam 23 Aoû - 15:53

» LFCE : Ligue Française contre l'Epilepsie
par Dr_Banner Sam 23 Aoû - 15:30

» Ligue francophone belge contre l’Epilepsie
par Dr_Banner Sam 23 Aoû - 15:29

» Fondation Française pour la Recherche sur l'Epilepsie
par Dr_Banner Sam 23 Aoû - 15:28

Le Deal du moment : -16%
Ventilateur de table Rowenta Turbo Silence ...
Voir le deal
58.91 €

    Les malades de la thyroïde préoccupés par la pénurie d’un médicament indispensable

    Dr_Banner
    Dr_Banner
    Hulk

    Messages : 171
    Date d'inscription : 21/07/2013
    Age : 47
    Localisation : Occitanie

    Les malades de la thyroïde préoccupés par la pénurie d’un médicament indispensable Empty Les malades de la thyroïde préoccupés par la pénurie d’un médicament indispensable

    Message par Dr_Banner le Sam 10 Aoû - 9:07

    Bonjour alien

    Voici le lien d'un article que m'a donné une connaissance

    Les malades de la thyroïde préoccupés par la pénurie d’un médicament indispensable
    http://www.20minutes.fr/societe/1208313-20130808-malades-thyroide-preoccupes-penurie-dun-medicament-indispensable



    SANTE - Trois millions de patients sont traités par lévothyrox...

    L’association française des malades de la thyroïde (AFMT) a écrit à la ministre de la Santé Marisol Touraine pour dénoncer la pénurie de lévothyrox, un médicament indispensable dans le traitement de diverses pathologies thyroïdiennes, a-t-on appris mercredi auprès de l'AFMT. «Jamais nous n'aurions cru cette situation possible en France», écrit l'association dans sa lettre, alors que les pharmacies éprouvent depuis le mois de juin des difficultés à s'approvisionner auprès du fabricant, le laboratoire Merck Serono.

    «Le seul traitement disponible en France»

    Dans un point fait la semaine dernière, l'agence du médicament reconnait que des difficultés d'approvisionnement de plusieurs dosages de lévothyrox (lévothyroxine) existent depuis juin et que celles-ci pourraient se poursuivre dans les prochains mois, malgré l'engagement pris par le laboratoire d'accroître ses capacités de production. Près de 3 millions de patients atteints d'hypothyroïdie, mais également opérés pour des cancers de la thyroïde, sont actuellement traités par lévothyrox en France. La plupart de ces traitements sont poursuivis à vie.

    «C'est pratiquement le seul traitement disponible en France et notre survie en dépend», souligne Chantal Garnier, l'une des responsables de l'AFMT, qui rappelle que les génériques proposés dans le passé aux patients étaient «largement sous-dosés», ce qui avait posé des problèmes. Pour éviter des ruptures de stocks, l'agence du médicament a écrit aux pharmaciens pour leur demander de ne commander que les quantités strictement nécessaires à leurs patients et de délivrer de préférence des boîtes de 30 comprimés.

    Le générique n’est pas recommandé par les autorités sanitaires

    Le laboratoire a pour sa part mis en place un dépannage d'urgence pour assurer la continuité des traitements, tandis que l'ANSM a décidé d'autoriser «à titre dérogatoire et temporaire» la substitution par un médicament équivalent même lorsque la mention «non substituable» figure sur l'ordonnance. Dans ce cas toutefois, le pharmacien doit orienter le patient vers son médecin traitant dans les 3 à 6 semaines suivant la délivrance «afin de s'assurer du maintien de l'équilibre thérapeutique», ajoute l'agence.

    Le lévothyrox est l'un des très rares médicaments «à marge thérapeutique étroite», dont la substitution par un générique n'était jusqu'à présent pas recommandée par les autorités sanitaires, toute variation de sa concentration dans l'organisme, même légère, pouvant entraîner des effets indésirables.


      La date/heure actuelle est Sam 4 Juil - 8:05